Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller aux menus pratiques | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

Accueil  >  Restez informés !  >  Actualités  > Accès aux lieux de promenades INTERDIT

Accès aux lieux de promenades INTERDIT

 

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

L’accès aux espaces de promenade et de loisirs est désormais INTERDIT jusqu’au 31 mars 2020

La Préfète d’Indre-et-Loire a pris un arrêté le 20 mars 2020, EXTRAIT :

ARTICLE 1

  • L’accès du public aux parcs, jardins, aires de jeux, équipements sportifs en plein air, aires de pique-nique, promenades, sentiers de randonnées, plans d’eau ainsi que les berges et plages de la Loire, du Cher, de l’Indre et de la Vienne, qu’ils soient publics ou privés mais ouverts à la circulation publique, situés dans le département d’Indre-et-Loire est interdit jusqu’au 31 mars 2020 dans le cadre des déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes et aux besoins des animaux de compagnie mentionnés au 5° de l’article 1er du décret du 16 mars 2020.

ARTICLE 2

  • toute infraction au présent arrêté est passible de sanction prévue au code pénal.

La police municipale de Château-Renault a procédé à la fermeture de tous les lieux de promenades de la ville (barrières et rubalise) : Coulée verte, parc du Château, parc de la Source, squares, aires de jeux, aires de pique-nique...

 L
L’accès aux aires de jeux est interdit
 Les promenades dans le parc du château sont interdites - PNG - 226.5 ko
Les promenades dans le parc du château sont interdites

Le respect des consignes de confinement étant absolument primordial pour ralentir la propagation du virus !

Les documents attachés

pdf

Arrêté préfectoral du 20 mars 2020

Document PDF - 263.8 ko - Publié le 20 mars 2020
 
Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Politique de confidentialité